affiche_Easy_Money_L_argent_facile_Snabba_Cash_2009_1 Easy Money (Snabba Cash)

 

 Sortie en salles le 30 mars 2011

 

 Réalisé par : Daniel Espinosa

 Avec : Joel Kinnaman, Matias Padin, Dragomir Mrsic...

 Film suédois

 Genre : Stockholm confidential

 Durée : 2h04

 

Synospis : 

Stockholm la noire où la Blanche règne en maître... JW est un étudiant en École de Commerce brillant, ambitieux et fauché qui s'aventure dans le milieu du crime organisé. 
Jorge, dealer en cavale, fuit la police et la mafia yougoslave mais avant de prendre le large une bonne fois pour toutes, il veut faire un dernier coup: importer une grosse quantité de cocaïne.
Mrado, tueur à gages, est chargé de pister Jorge. Sur le chemin de l’argent facile, il faudra s’allier et trahir, se défendre et tuer, mais surtout, essayer de survivre... 

                                 Lien Bande-annonce  

     easy_money_film_282054_jpg_169108                                                                                                                                      

Easy Money est l'adaptation cinématographique de L'argent facile, premier roman de la trilogie Stockholm Noir de Jens Lapidus. Cet auteur suédois est un avocat ayant participé à de nombreux procès concernant le crime organisé de Stockholm et en a tiré ainsi une trilogie plus vraie que nature et extrêmement détaillée sur cet univers. 

Le film conserve la narration complexe et dense du roman, avec un découpage distinct entre les trois personnages principaux - un étudiant fauché, un dealer évadé de taule, et un tueur à gages. Daniel Espinosa prend le temps (trop pour certains) de définir le cadre de l'histoire mais aussi le background des personnages. Bien plus qu'un simple polar sans enjeux , Easy Money porte un constat glacial sur la situation sociale actuelle, avec en toile de fond la crise économique et le développement du trafic de drogue. De plus on retrouve des thèmes chers à Bret Easton Ellis, à savoir la jeunesse dorée et le rapport à l'argent, ici très bien traités. Quant à la mise en scène, elle est efficace sans être réellement inventive, et rappelle furieusement le style de l'excellente trilogie Pusher. En effet on dirait par moment un reportage sur le milieu du crime, chaque scène semble prise sur le vif, sans avoir été au préalable réfléchie en termes visuels. Cela est accentué par les acteurs, qui, bien qu'inconnus pour la plupart (il s'agit du tout premier rôle de Matias Padin et Dragomir Mrsic) sont monumentaux. Cependant le montage du film est quelquefois un peu laborieux, notamment dans son décalage présent/passé qui agace rapidement. 

       Easy_Money3

Easy Money est un polar honnête qui ne révolutionne pas le genre mais lui apporte un souffle ultra réaliste poignant et s'attache à des personnages charismatiques avec réussite. Une belle surprise, et une certaine impatience de voir les deux autres romans adaptés prochainement, alors même que Hollywood prépare un remake avec ... Zac Efron (plutôt ironique pour un film qui s'appelle l'argent facile...).

Note : chaise_cinema_g_11132chaise_cinema_g_11132chaise_cinema_g_11132chaise_cinema_g_1113chaise_cinema_g_1113