World_Invasion_Battle_Los_Angeles World Invasion : Battle Los Angeles

 Sortie en salles le 16 mars 2011

 

 Réalisé par : Jonathan Liebesman

 Avec : Aaron Eckhart, Michelle Rodriguez, Ramon Rodriguez...

 Film (pro) américain  

 Genre : US Marines Salvation

 Durée : 1h56

 

Synopsis :

Au camp Pendleton, base militaire située à proximité de Los Angeles, un groupe de Marines, dirigé par le sergent Michael Nantz, est appelé à riposter immédiatement à l'une des nombreuses attaques qui touchent les littoraux à travers le monde. Le sergent Nantz et ses hommes vont mener une bataille acharnée contre un ennemi mystérieux qui est déterminé à s'emparer de l'approvisionnement en eau et à détruire tout sur son passage. 

                                           Lien Bande-annonce  

        world_invasion_battle_los_angeles1             

Tiens, un film d'invasion extra-terrestre, ça fait plaisir. Surtout quand le réalisateur fait la promotion de son film en affirmant qu'il a filmé les scènes d'action à la manière brutale et réaliste de Black Hawk Down, soit l'une des références majeures du film de guerre. Tourné caméra à l'épaule, les scènes de gunfight de WI:BLA sont effectivement décoiffantes (mais bien loin de la maîtrise technique du film de Ridley Scott), il ne manque plus qu'une manette entre les mains pour se croire dans un véritable FPS. Ce parti-pris visuel est utilisé pendant tout le film, et les situations sont assez diversifiées (embuscade dans une ruelle, assaut d'un commissariat, gros gunfight sur une autoroute...). World Invasion remplit le cahier des charges du bon gros film de SF bourrin, le cerveau reste en mode off pendant deux heures. De plus l'iconisation des armes nous plonge dans un conflit armé aux méthodes modernes, qui plus est dans une mégalopole ensoleillée très bien modélisée. Seulement l'immersion aurait été plus grande si on ne nous disait pas tous les quart d'heure où les personnages se situent par rapport à leur objectif...

Mais ce qu'il y a de gerbant dans WI:BLA, c'est son patriotisme exacerbé et ses dialogues tous plus débiles les uns que les autres. Les acteurs ne sont déjà pas vraiment charismatiques (mis à part Aaron Eckhart et quelques autres), mais avec des dialogues aussi puériles et/ou un doublage si approximatif, le spectacle pyrotechnique perd de sa valeur. En définitive le film s'apparente à une version longue d'une pub pour l'armée américaine, avec drapeau US et salut militaire à l'appui. Ainsi pour caractériser les personnages, on nous apprend seulement s'ils ont une femme ou des enfants, et s'ils ont perdu ou non des hommes auparavant. Certaines situations provoquent même l'hilarité : "Je me sacrifie pour vous." "Non ce sera moi". "Non je veux mourir pour mon pays". "Bon, d'accord". BOOM. Le pire ne nous est révélé qu'à la fin, lors d'une scène pitoyable qui nous montre encore une fois que, sans les américains, on ne peut sauver le monde... Concernant les aliens, ils sont assez détaillés, après leur design est une question de goûts... 

World Invasion : Battle Los Angeles est donc un film bien mitigé, avec d'un côté une bonne dose d'action bien filmée et assez immersive, et d'un autre côté une grosse pub pour l'armée US et le rappel incessant et puant des valeurs militaires et patriotiques.                                                                                                                   

Note : chaise_cinema_g_11132chaise_cinema_g_11132chaise_cinema_g_11132chaise_cinema_g_1113chaise_cinema_g_1113