D01Le Discours d'un roi (The King's Speech)

Sortie en salle le 2 février 2011

 

Réalisé par : Tom Hooper

Avec : Colin Firth, Helena Bonham Carter, Geoffrey Rush...

Film britannique, australien, américain

Genre : God save the speech

Durée : 1h58

 

Synopsis : 

D’après l’histoire vraie et méconnue du père de l’actuelle Reine Elisabeth, qui va devenir, contraint et forcé, le Roi George VI (Colin Firth), suite à l’abdication de son frère Edouard VIII (Guy Pearce). D’apparence fragile, incapable de s’exprimer en public, considéré par certains comme inapte à la fonction, George VI tentera de surmonter son handicap grâce au soutien indéfectible de sa femme (Helena Bonham Carter) et d’affronter ses peurs avec l’aide d’un thérapeute du langage (Geoffrey Rush) aux méthodes peu conventionnelles. Il devra vaincre son bégaiement pour assumer pleinement son rôle, et faire de son empire le premier rempart contre l’Allemagne nazie.

Lien Bande-annonce

         discours_d_un_roi_242165_jpg_135140

Déjà habitué à la fresque historique (la mini-série Elizabeth I), Tom Hooper adapte un script destiné à l'origine pour le théâtre, sur un fait soi-disant "peu connu du public" concernant la vie de George VI, roi du Royaume-Uni de 1936 à 1952. 

Délaissant le côté grand-spectacle inhérent au film historique, le réalisateur centre dès le début l'intérêt de son histoire sur la personnalité de George VI, et ses liens avec Lionel Logue, spécialiste en élocution. Par sa méthode peu ordinaire, il doit guérir le futur roi de son bégaiement, source de moquerie et de manque de légitimité pour son peuple, surtout dans un contexte de guerre imminente. L'approche scénaristique est absolument magistrale, ayant l'audace de mêler l'intime et l'historique, l'anecdote imbriquée dans un conflit mondial, ou encore l'humour dans une intrigue dramatique. Un peu à la manière du sublime Agora d'Alejandro Amenabar, Le Discours d'un roi est un film qui démontre que les enjeux planétaires peuvent être bouleversés par des évènements anodins.

Colin Firth, majestueux en George VI, est d'une classe absolument grandiose et au bégaiement parfait (!). Il est également accompagné d'autres acteurs tout aussi excellents que lui, à commencer par Helena Bonham Carter et Geoffrey Rush. Les seconds rôles ne sont pas en restent et confèrent au long-métrage une dimension solennelle qui retranscrit parfaitement le milieu aristocratique du Royaume-Uni (Timothy Spall est génial en W. Churchill). Les décors et costumes sont travaillés de main de maître, toujours avec une justesse historique à en couper le souffle (et la vue). Malgré une grande majorité de scènes en intérieur, les scènes d'extérieur sont magnifiques et permettent au réalisateur de montrer son habileté à mettre en perspective ses protagonistes.

              le_discours_d_un_roi_2011_18825_1372536120

La réalisation est très classique, mais le souci du détail, la photographie lumineuse et le sens du cadre sont tout simplement ce qui se fait de mieux actuellement. La musique (de l'excellent frenchy Alexandre Desplat) colle véritablement aux images. Enfin la réflexion sur la communication politique, même si partiellement sous-traitée, est assez évocatrice d'une époque ou les gens entendent pour la première fois leurs dirigeants politiques par le biais de la TSF.

On comprend pourquoi le film à raflé autant de récompenses...

Note : etoile_jauneetoile_jauneetoile_jauneetoile_jauneetoile_jaune