167839_1785121745069_1150276210_2159595_2375432_nLe Dernier des Templiers (Season of the Witch)
Sortie en salle le 12 janvier 2011

Réalisé par : Dominic Senna

Avec : Nicolas Cage, Ron Perlman, Stephen Campbell Moore...

Film américain, Genre : Sorcière VS. the world

Durée : 1h35 

Synopsis :

Après des années de croisade en Terre sainte, le templier Behmen et son fidèle compagnon, Felson, reviennent en Europe, désabusés. Alors qu'ils aspirent à une vie paisible, ils découvrent leur pays ravagé par la peste noire et se retrouvent appréhendés par les hommes du Cardinal.
Accusés d'avoir déserté, ils risquent la prison. Ils n'ont pas d'autre choix que d'accepter une étrange mission. Ils doivent escorter une mystérieuse jeune femme, désignée comme une sorcière responsable de l'épidémie, jusqu'à un lointain monastère où elle sera jugée et où sera pratiqué un ancestral rituel purificateur...
À travers des terres hostiles et dévastées par la maladie, dans des contrées sauvages, Behmen, Felson et quelques autres, se lancent dans le plus dangereux et le plus fascinant de tous les périples. Alors qu'aux yeux de Behmen, la jeune femme apparaît de plus en plus comme un bouc émissaire, d'étranges phénomènes se produisent. Tous ne vont pas tarder à découvrir les effroyables forces qui les attendent...


Lien Bande-Annonce 

le_dernier_des_templiers_de_dominic_sena_10353900irqqg_1731


Une sympathique série B qui se laisse regarder, le scénario est archi vu et revu, la psychologie des personnages quasiment inexistante et le twist complètement couillon, mais voir Ron Perlman se battre contre des prêtres possédés et des lépreux, ça ne se refuse pas. Dommage que les scènes de croisades soient surchargées en CGI, car le reste du film montre des décors naturels tout simplement grandioses. Le côté fantastique est prétexte à des scènes pour la plupart jouissives, d'autres malheureusement surdécoupées, et à des créatures au design réussi. Mention spéciale aux dialogues (surtout ceux entre Nicolas Cage et Ron Perlman), ridicules et à côté de la plaque. 

Premier nanard de l'année 2011 mais véritable plaisir coupable pour ma part.

Note : etoile_jauneetoile_jauneetoile_jauneEtoile_videEtoile_vide